AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 De l'Autre Côté | RP d'entrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître des Brumes

Maître des Brumes
est dans la brume

staff

▌Messages : 142

De l'Autre Côté | RP d'entrée Empty
MessageSujet: De l'Autre Côté | RP d'entrée   De l'Autre Côté | RP d'entrée EmptySam 6 Oct - 20:21

    de l'Autre Côté …

    ◭ Ce RP d'introduction est le tout premier RP que vous postez sur le forum ! C'est seulement à l'issue de celui-ci que votre rang et votre groupe vous seront attribués, ainsi que la couleur qui va avec. A partir de ce moment, vous serez membre à part entière, avec la possibilité de RP comme il vous chante !

    ◭ Sous forme d'OS, ce premier post est très personnel et donne une première idée de votre personnage. Comme votre personnage arrive tout juste sur Avalon, il est tout simplement question de narrer son passage d'un mode à l'autre – ses peurs, ses interrogations, ses envies … tout cela est très libre ! Pour cela, nous vous demandons de simplement respecter cette première base :

    Spoiler:
     

    ◭ Ce post s'inscrit au début du mois d'Aout, au moment ou les Renonçants et natifs de l'Autre Côté rejoignent encore l'île d'Avalon.

    ◭ Ce sujet est réservé aux habitants de l'île d'Avalon !
Revenir en haut Aller en bas
https://pardelalabrume.actifforum.com
Yuki De Danann

Yuki De Danann
est dans la brume

médium

▌Messages : 131

De l'Autre Côté | RP d'entrée Empty
MessageSujet: Re: De l'Autre Côté | RP d'entrée   De l'Autre Côté | RP d'entrée EmptySam 6 Oct - 20:21

    Le trajet était très long à travers la forêt. Si au début Yuki avait trouvé cela génial de se balader en forêt, maintenant que la promenade s’éternisait, c’était nettement moins rigolo. Il avait mal partout et en avait très beaucoup marre de marcher. Il s’approcha de sa mère pour s’accrocher à sa jupe.

    - Maman, c’est quand qu’on arrive ? gémit-il en ralentissant l’allure.
    - Bientôt mon chéri, bientôt. Allez avance.
    - Mais n’ai mal aux jaaaaambes... Mamaaaan t’peux m’porter ?
    - Bien sûr, viens dans mes bras mon bébé.

    Un grand sourire maintenant scotché sur le visage, Yuki s’arrêta pour tendre les bras vers sa mère qui l’attrapa sous les bras pour le caler sur sa taille. C’était qu’il se faisait grand et lourd le bébé ! Li Mei mit quelques secondes avant de trouver son équilibre et de parvenir à marcher. Le fils cadet maintenant dans les bras de Maman, la petite famille put reprendre son chemin. Waichi râlait en shootant dans les cailloux, Sakura piaillait qu’elle aussi voulait qu’on la porte parce qu’elle aussi était fatiguée. Si bien que leur père dut se dévouer pour hisser la petite sur ses épaules. Elle tira la langue à son frère qui se mit à bouder. Lui aussi il voulait aller sur les épaules de Papa U.U ET dans les bras de Maman. Yuki voulait tout avoir, ranafout !

    Enfin, ils arrivaient au bout du chemin. Yuki ouvrit de grands yeux en découvrant l’immense porte de pierre, serrant fort Maman dans ses petits bras. Il sentait une présence... Ça faisait comme la nuit, lorsqu’il faisait des cauchemars. Ne pouvant se retenir, il éclata en sanglots. Il n’arrivait pas à s’arrêter, fermait les yeux très fort pour ne plus fort les choses, pour ne plus les sentir si proches de lui.

    - Medrawt... Qu’est-ce qui arrive à Yuki ? Medrawt ! Est-ce que ça a un rapport avec...
    - Oui, bien sûr. Il voit. Ces lieux sont imprégnés de magie, cela éveille son Don. Donne le moi.

    Sakura de nous par terre, le père put prendre son fils dans ses bras pour tenter de se rassurer. Il caressait ses cheveux noirs tout doux et embrassait sa petite main serrée.

    - Yuki... Ça va aller d’accord ? Ce n’est rien. On va traverser la Porte. Il faut que tu me serres très fort, d’accord ? On va arriver directement sur l’île et aller dans notre nouvelle maison.
    - I’ sont là, Papa... I’ sont là...
    - Je sais mon bébé... Je sais... Li ? On y va, prend les filles par la main. Je passe le premier, suivez moi immédiatement.
    - D’accord. Les filles ? Venez près de moi.

    Un pas assuré, l’homme s’approcha de la Porte. Sentant la frontière entre les Mondes s'amincir, Yuki poussa un petit cri en se cachant dans le cou de son papa. Il voulait que ça s’arrête... Mais Medrawt franchit l’Arche sans plus attendre. Yuki continua de hurler, même lorsqu’il sentit à nouveau l’air frais dans ses poumons. Il y avait quelque chose de bizarre ici, il n’était pas rassuré. Il fallut que son père redouble d’effort pour le calmer.

    Apercevant sa mère arriver derrière eux, Yuki tendit les bras vers elle. Maman... Il passa de nouveaux de bras en bras puis se laissa bercé par la voix de sa maman chérie. Pendant ce temps, son père discutait avec un vieux monsieur.

    - Maman ? On est arrivé ?
    - Oui mon chéri, on est arrivé.
    - Elle est comment la nou’elle maison ?
    - Je ne sais pas, mon chéri. Papa va nous la montrer, ne t’inquiète pas.

_________________

Yuki Medrawt De Danann
Revenir en haut Aller en bas
Clémence E. Dulac

Clémence E. Dulac
est dans la brume

métamorphe

▌Messages : 83

De l'Autre Côté | RP d'entrée Empty
MessageSujet: Re: De l'Autre Côté | RP d'entrée   De l'Autre Côté | RP d'entrée EmptyLun 8 Oct - 9:26

    C’était la première fois que Clémence mettait les pieds en Bretagne, n’ayant jamais éprouvé le désir d’y venir, car c’était bien trop lié aux mythes d’ Avalon à son goût. Et dire qu’aujourd’hui, elle se trouvait en Bretagne, afin de regagner Avalon.... Le monde à l’envers ! En poussant un soupir, la jeune femme tâcha de suivre l’inconnu qui l’avait accueillit, à l’orée de la petite forêt dans laquelle on lui avait demandé de se rendre pour pouvoir rejoindre l’île. L’homme marchait bien trop vite pour elle et bien trop aisément, alors qu’elle, elle devait se concentrer pour ne pas tomber ni se prendre une branche d’arbre en pleine tête... Ce qui, en dépit de sa démarche prudente, avait déjà eu lieu à trois reprises... Oui, on peut dire que ça commençait fort pour Clémence, qui ronchonnait, non pas contre le trajet qui était long (même si c’était le cas, à moins que là, ça ne soit la psychologie de Clémence qui rentre en jeu, et qui ne témoigne ainsi de sa rancœur à devoir se rendre sur l’île alors qu’elle avait tâcher toute sa vie durant d’en rejeter l’existence même), mais plutôt contre sa maladresse, qui pouvait bien provoquer des dégâts sur son violon, dont elle n’avait pu se séparer, et qui était actuellement dans son étui, qu’elle tenait fermement dans sa main droite, alors que sur son épaule gauche se trouvait son sac de voyage, qu’elle avait remplit de quelques vêtements et livres.

    En entendant son guide lancer un petit : « Nous ne sommes plus loin de la Porte, on la voit déjà ! », Clémence redressa la tête, qu’elle maintenait baissée afin de s’assurer qu’aucun trou n’aurait la bonne idée d’essayer de la faire tomber. Mauvaise idée ! Alors qu’elle était occupée à contempler la Porte, qu’on pouvait en effet apercevoir quelque peu à travers les arbres, son pied droit heurta un caillou, qui roula sous son pied, et.... BAM ! Une nouvelle chute... Pour la 4ème fois de la matinée, Clém se retrouva sur les fesses...

    « Vous savez, je peux porter votre violon », déclara l’inconnu alors que Clémence se redressait, rougissant de se faire ainsi remarquer.

    La jeune femme secoua la tête négativement. Elle détestait que quiconque touche à son violon, quand bien même il s’agissait des membres de sa famille... Le guide ne chercha pas à comprendre plus, ayant après tout déjà fait cette proposition à maintes reprises, en fait, dès la seconde chute de Clémence, et en ayant remarqué l’attachement profond qu’elle éprouvait pour son instrument de musique... Les sourcils froncés, bien décidé à voir son nombre de chute pour la journée s’arrêter avec celle-ci, Clémence continua sa route. Et, miracle : elle arriva sans nouvelles gamelles mémorables devant la Porte. Porte qu’elle ne put s’empêcher d’observer attentivement, intriguée par les multiples signes mystérieux qui s’y trouvaient gravés. Mais ce qui l’étonna le plus, c’est l’aura qui y planait, et qui lui causa une longue série de frissons, dont elle ne sortit que lorsqu’on la convia à se placer en plein milieu de la ronde de pierres. Inspirant fortement pour se donner du courage, elle pénétra donc dans la Porte, se demandant ce qui l’attendait alors... Et on peut dire que ce fut pour le moins étrange : sa tête lui fit savoir que le voyage avait été instantané, alors que son corps, quant à lui, lui faisait savoir qu’il avait eu l’impression de... Flotter quelques instants... Sentiment qui fut suffisant à Clémence pour la faire arriver à Avalon... Sur les fesses... Et oui, donner le sentiment à son corps de flotter quelques secondes, c’était un autre moyen de lui faire perdre son équilibre qui semblait parfois des plus précaires...

    Pestant contre elle-même, la jeune femme se redressa, et réalisa alors que beaucoup de personnes avaient assistés à la scène. Certains étaient drôlement habillés, ce qui lui fit rapidement dire qu’ils étaient de l’île, alors que les autres paraissaient... Normaux, comme elle, et aussi perdus qu’elle l’était... En sentant la multitude de regards peser sur elle, la blondinette se mit immédiatement à rougir, à tel point qu’elle aurait pu rendre verte une tomate, envieuse de la jolie rougeur qui régnait à présent sur le visage de Clém... Reposant correctement son sac de voyage qui avait glissé le long de son épaule lors de sa chute, Clémence vit un vieillard s’avancer vers elle, avec un sourire édenté à son encontre. D’une voix calme et posée, il lui souhaita la bienvenue, accentuant la rougeur qui trônait sur le minois de la jeune femme, qui se sentit encore plus gênée lorsqu’il lui fit remarquer qu’elle gênait l’arrivée des autres... Bafouillant un vague « Désolée », Clémence s’avança, observant les environs avec curiosité, ne remarquant guère la pointe de soulagement qui l’avait envahi dès qu’elle avait posé les pieds ici, comme on peut en ressentir en revenant chez soi, après un long, très long voyage... Pour l’heure, elle était bien trop intriguée à détailler son environnement et à tâcher de se faire à l’idée que sa vie venait de basculer pour y faire réellement attention... D'ailleurs, le seul sentiment qu'elle parvenait à déceler chez elle, à l'heure actuelle était la curiosité : qu'est-ce que les jours à venir allaient bien pouvoir lui réserver ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
est dans la brume



De l'Autre Côté | RP d'entrée Empty
MessageSujet: Re: De l'Autre Côté | RP d'entrée   De l'Autre Côté | RP d'entrée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

De l'Autre Côté | RP d'entrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enezhenn Khuz :: Île d'Avalon :: Le Lac d'Avalon :: L'île Passerelle-
Sauter vers: